Panier

Brigitte Coppin, amoureuse de l’histoire et des navigateurs.

La documentariste et romancière albigeoise écrit depuis 35 ans des livres d’Histoire pour les enfants. Zoom sur cette femme passionnéed’histoire et de mer, son deuxième dada, et sur ses sorties littéraires à l’occasion de la 2Oème édition du salon du livre Jeunesse d’Albi.

« J’ai des images plein la tête ! Le passé vit en moi » Brigitte Coppin, albigeoise d’adoption depuis 2006, a toujours écrit pour les enfants. Des histoires sur l’Histoire ! Avec près de 120 livres à son actif, dont certains traduits dans une dizaine de langues, cette spécialiste de l’architecture médiévale (une maîtrise à la Sorbonne à Paris) sera sur le salon du livre Jeunesse, à la Mouline (Albi) du 5 au 7 avril prochains. Elle y présentera notamment « 12 Explorateurs » chez Fleurus et « Le Moyen Âge », un livre réadapté pour les enfants dyslexiques.

« Vous êtes née là-bas ?? »

Brigitte a toujours écrit pour les enfants, des première lectures 5-6 ans jusqu’à 14 ans. « Je me suis mis à l’écriture pour enfants dès 1984, précise l’auteure. Et j’ai su que si je voulais vivre de ma plume, il fallait que je m’y mette à 100% ». Elle anime beaucoup d’ateliers d’écriture dans les écoles et collèges, comme dernièrement auprès de toutes les classes de 5ième du collège Jean Jaurès, à Albi. Ecrire- et être lu- par des enfants n’est pas forcément un exercice facile. Mais « j’ai deux chances, reconnait-elle. Je bâtis le plan de mes documentaires* très rapidement, en 2-3 jours, j’ai les idées claires sur un sujet. Mon deuxième atout, c’est que pour moi tout fait image, le passé vit en moi. Quand je parle du moyen âge, les enfants me posent souvent la question : « vous êtes née là-bas ?… » » En arrivant sur Albi, elle y a dédié un livre « Parle-moi d’Albi » ; aux éditions Grand Sud. « Je me suis aperçue que les albigeois ne connaissaient pas forcément bien l’histoire de leur ville… » Les 10 histoires, qui mêlent histoire et fiction, mettent en scène la vie d’autant d’enfants vivant entre 1300 et 2012.

Explorateurs et pirates

L’historienne cache une deuxième passion : la mer et les bateaux ! « Mes ancêtres étaient des terra-neuvas**, précise-t-elle. J’ai l’amour de la mer et des bateaux ancré en moi. Je consacre une large part de mon travail aux explorateurs et pirates. » D’ailleurs, 2019 marque un anniversaire de taille : le 500ième anniversaire du tout premier tour du monde – la première circumnavigation de l’histoire, qui a eu lieu en septembre 1519. « C’est la première fois qu’on peut éprouver que la terre est ronde ! » s’exclame-t-elle. Le livre qu’elle y dédie, écrit pour les 8-11 ans, sortira courant d’année. Encore un peu de patience !

** Les terre-neuvas sont les pêcheurs qui, du XVIe siècle au XXe siècle, partaient chaque année des côtes européennes pour pêcher la morue sur les grands Bancs de Terre-Neuve, au large du Canada.
Si besoin/place

* « Pour les romans, c’est une autre affaire, une autre approche. Le personnage principal jaillit en premier. Il s’installe, on s’apprivoise tous les deux, et peu à peu je tisse autour de lui le contexte historique qui va mêler histoire et fiction ».

Les 20 ans du salon du livre jeunesse d’Albi

Créé par la Librairie des enfants en 1998 et repris par l’association Dikelitu en 2009, le Salon du livre jeunesse fête ses 20 ans cette année ! Ancien locataire des Moulins albigeois, il se tient désormais au Domaine de la Mouline. Une vingtaine d’auteurs sont attendus.